La FHORM au Salon KANELA

La FHORM (Fédération des Hôteliers et Restaurateurs de Madagascar) a été conviée au Salon KANELA de la boulangerie et de la pâtisserie les 17, 18 et 19 juin 2022 au Novotel Antananarivo. Au même moment a eu lieu la phase finale du championnat national de la pâtisserie et la boulangerie.

Le salon KANELA a été organisé par Les Disciples d’Auguste Escoffier à Madagascar. Mr Johann Pless en fait partie. Il s’est tenu sous le parrainage du Ministère de l’Enseignement technique et de la Formation Professionnelle. Il a réuni tous les professionnels et amateurs du secteur de l’hôtellerie-restauration. Ce fut également un très bon moment de partage. Des amis comme Julien Loray, Ioannis Taloumis, Jean Marc Bouchet et Éric Lavergne ont été présents. Les autres se reconnaîtront.

En tant qu’acteur majeur dans le domaine, il était tout naturel que la FHORM assiste au concours KANELA. Cette compétition fait suite à plusieurs mois de sélection. Ce furent des semaines d’entraînement, d’investissement, de formation et de dévouement… Le savoir-faire des jeunes pâtissiers-boulangers de l’île était à l’honneur.

Le Président du Jury était le Chef Lalaina Ravelomanana. Ce sortant de la prestigieuse académie culinaire de France en 2010, avec son palmarès international, travaille dans la Gastronomie de Luxe à Madagascar. Le deuxième Jury, le Chef Pâtisserie et Chocolatier Dominique Le Cadre de La Réunion – France, s’est déplacé à pour l’occasion. Le Président de la FHORM, Mr Johann Pless, était Jury Dégustation.

Le niveau de chaque participant était étonnant. Ils ont dévoilé leurs talents à travers des réalisations d’une rare qualité. Ils ont choisi de très bons produits. Chaque présentation était à couper le souffle. L’excellence au niveau gustatif était impressionnante. Après des heures d’épreuves, certains sont sortis du lot. Finalement, la première place a été attribuée à Tahiry de Gusto. Carinah de Maria Restaurant était à la deuxième place, si Henintsoa du Propain a obtenu la troisième place.

Enfin, la FHORM loue la détermination et le travail de chaque participant. Elle les félicite pour leurs exploits, car oui, c’en était un. Une révérence également aux organisateurs puisque le concours était digne des plus grandes compétitions internationales.

Laisser un commentaire