FHORM–Bôndy : Un partenariat pour la reforestation de Madagascar

© Bôndy

Le développement du secteur du tourisme est étroitement lié à la conservation de la biodiversité. Raison pour laquelle, la FHORM (Fédération des Hôteliers et des Restaurateurs de Madagascar) vient de signer un partenariat avec l’entreprise sociale Bôndy pour la reforestation de Madagascar, et ce, malgré le problème économique difficile auquel est confronté ses membres en cette période de crise sanitaire.  Ce partenariat vise ainsi à planter au moins 1 110 arbres sur une superficie totale de 1 Ha dans trois régions, à savoir, Analamanga, Atsinanana et Boeny en collaboration avec des paysans partenaires de Bôndy.

Bénéficiaires directs. Cette entreprise sociale se spécialise en matière de reboisement axé sur la plantation d’arbres qui peuvent être utiles aux communautés locales afin de contribuer au développement durable. À titre d’illustration, des arbres destinés aux bois d’énergie et des arbres fruitiers seront plantés respectivement à Analamanga et à Atsinanana tandis que des plantules de mangroves seront mises au sol dans la commune de Maromiandra à Mahajanga, dans la région Boeny. « Ce sont les communautés locales qui seront les bénéficiaires directs de ce reboisement. Elles travaillent avec nous pour réaliser le projet. Ce qui leur permettra entre autres, d’améliorer leurs sources de revenus grâce aux récoltes des fruits et aux activités de la pêche. Nous nous engageons entre-temps à trouver des débouchés à leurs produits », a expliqué Max Fontaine, le fondateur de l’entreprise Bôndy. En effet, les mangroves serviront d’habitat et favorisent la reproduction des ressources halieutiques.

Il faut savoir que Bôndy se charge du suivi du projet de reboisement pour qu’il y ait des impacts concrets sur la vie des paysans partenaires. « Nos membres sont plutôt positifs quant au renouvellement de cette initiative à la prochaine campagne de reboisement, malgré la situation difficile actuelle qui pourrait se poursuivre l’année prochaine, voire jusqu’en 2023 », a exprimé Johanne Pless, le président de la Fédération des Hôteliers et des Restaurateurs de Madagascar.

Source : Midi Madagasikara

Laisser un commentaire